Cratère et paysages non identifiés

Cratère et paysages non identifiés par Elisabeth Gravel

Samedi le 4 décembre prochain, de 11 h à 17 h, venez à la rencontre de l’univers d’Elisabeth Gravel qui sera sur place pour vous présenter sa toute nouvelle collection intitulée Cratère et paysages non identifiés.

Créée en hommage à la formation géologique de Charlevoix ayant subi, il y a quelques centaines de millions d’années, un impact météorologique d’une grande ampleur — d’un diamètre de 54 km, il s’agit du onzième plus grand site d'impact identifié sur Terre, et du troisième plus grand au Canada –, cette série se veut une observation subjective et surréaliste de son histoire.

Pour ce faire, l’artiste s’est intéressée aux traces visibles causées par le cumul des bouleversements physiques et climatiques sur la matière faisant partie intégrante du paysage surprenamment atypique de ce coin de pays.

Qu’il s’agisse des rochers que l’on peut observer à marée basse ou encore la forme, la constitution et la hauteur des montagnes, chaque élément raconte le passé et berce le présent avec la faune et la flore l’habitant et se transformant au fil du temps.

Bref, ce cratère, dont le centre, le mont des Éboulements, s’est formé à la suite de l’impact de la météorite, nous prouve encore une fois à quel point l’humain est petit et l’univers, infini, et qu’il est bon de se souvenir que notre passage sur Terre est tel celui d’une étoile filante.

Les œuvres d’Elisabeth Gravel présentées lors de son exposition solo