Par-delà les frontières

Par-delà les frontières : Laurence Belzile, Caroline Bolieu, Rose Cantin, Chloé Giroux-Bertrand, Elisabeth Gravel, Lysa Jordan, Josiane Lanthier, Chloé Larivière, Karine Locatelli, Vanessa Locatelli.
PAR-DELÀ LES FRONTIÈRES

Artistes présentées : Laurence Belzile, Caroline Bolieu, Rose Cantin, Chloé Giroux-Bertrand, Elisabeth Gravel, Lysa Jordan, Josiane Lanthier, Chloé Larivière, Karine Locatelli, Vanessa Locatelli. 

Date du lancement de l’exposition : 8 mars 2022

Texte : Sophie Bertrand

L’exposition Par-delà les frontières est une invitation proposée dans le cadre de l’événement montréalais Post-Invisibles, qui tend à faire un état des lieux sur la place occupée par les femmes dans le milieu des arts aujourd’hui. Pour cette occasion, la galerie Champagne et Paradis a choisi de mettre à l’honneur les dix femmes artistes qu’elle représente dans une exposition collective. Enthousiasmée par le projet, chacune a relevé le défi de poursuivre une œuvre en cours, ou d’en créer une nouvelle pour l’exposition. Sans sujet imposé, les artistes ont disposé d’une « carte blanche » pour réaliser une œuvre inédite tout en restant fidèles à leur démarche, l’idée étant de rassembler une diversité de pratiques artistiques et de modalités techniques dont chacune use au service d’une esthétique authentique et personnelle.

Dans Par-delà les frontières, les œuvres dialoguent de façon transversale par le biais des sujets qu’elles abordent : le territoire, la nature, les sens, le corps, l’intime. Si les artistes s’inspirent de la couleur, deformes, du mouvement ou encore des éléments formels ou informels du monde alentour tels que l’espace et le temps pour produire des œuvres singulières, les pratiquesont multidisciplinaires : l’art abstrait côtoie ici la photographie, le dessin ou encore la peinture figurative ou minimaliste. L’exposition tient à mettre en lumière l’authenticité de ces démarches d’artistes sans compromis qui n’hésitent pas à explorer tant les limites du territoire personnel l’intime, le corps, le conscient ou l’inconscient que celles des territoires géographiques et de l’environnement naturel qu’elles occupent. 

Qu’elles soient en couleur ou monochrome, tantôt introspectives, tantôt contemplatives, les œuvres présentées cohabitent silencieusement au sein de l’espace de la galerie dans lequel elles permettent d’engager une réflexion discursive sur la pluralité des pratiques et techniques artistiques chez les femmes. Au-delà du genre qui les rassemble, la variété des démarches artistiques présentées tend à élargir les frontières dun « art féminin » ou d’un « art féministe » en montrant les infinies possibilités et matérialités dont les artistes se servent dans leur processus créatif, sans se contraindre à un style ou à une thématique. L’exposition Par-delà les frontières aspire à surpasser les normes imposées pour mieux présenter ces œuvres uniques dans la perspective de considérer, avant tout, lexpression artistique et l’acte de création.

 

Mention de source pour les portraits photographiques de chaque artiste :

Michelle Gagnon (Laurence Belzile); Caroline Bolieu (Caroline Bolieu); Xavier Girard (Rose Cantin); Guillaume Monette (Chloé Giroux-Bertrand); Justine Labrecque (Elisabeth Gravel); Andréanne Gauthier (Lysa Jordan); Éva Maude TC (Josiane Lanthier); Rémi W. Martel (Chloé Larivière); Jean-Sébastien Veilleux (Karine Locatelli); Mathieu Fraser (Vanessa Locatelli).